Retour

Vieillissement du tissu graisseux : les mitochondries déficientes responsables ?

Imprimer cet article

" alt="photo hero">

Avec l’âge, notre corps change parfois de manière déplaisante. On observe par exemple un remodelage et une redistribution des graisses. Celles-ci vont souvent se loger sur le ventre, particulièrement chez l’homme. Ces modifications du tissus adipeux peuvent favoriser des maladies comme l’obésité, le diabète de type 2 et l’hypertension. Des chercheurs de l’université de Campinas au Brésil ont récemment réalisé une revue de la littérature scientifique pour mieux comprendre ce phénomène.

 

Les deux principaux constituants du tissus adipeux sont la graisse blanche qui stocke le gras, et la graisse brune riche en mitochondries qui génère de la chaleur. Au cours du vieillissement, l’activité de la graisse brune ralentit, ce qui augmente la quantité de graisse blanche. Celle-ci se déplace ensuite progressivement des bras et des jambes vers les régions abdominale et intermusculaire.

 

Comment l’expliquer ? Avec l’âge, les mitochondries se renouvellent moins régulièrement et on observe une augmentation des mitochondries déficientes. Ces altérations sont à l’origine de la perte de fonction et d’activité de la graisse brune. Le dysfonctionnement des mitochondries provient d’une hausse du stress oxydatif mais aussi d’une diminution du NAD+, une petite molécule nécessaire à l’activité des sirtuines, ces fameuses protéines anti-âge.

 

En conséquence, les auteurs recommandent des approches pour limiter les modifications délétères du tissu adipeux avec l’âge et ses conséquences : principalement la restriction calorique et l’exercice physique. D’autres stratégies sont envisagées : par exemple la recherche d’une thérapeutique basée sur le maintien de NAD+ pour pallier la baisse d’activité des sirtuines et restaurer l’activité mitochondriale.

 

 

Macêdo, A. P. A., da Silva, A. S. R., Muñoz, V. R., Ropelle, E. R. & Pauli, J. R. Mitochondrial dysfunction plays an essential role in remodeling aging adipose tissue. Mech. Ageing Dev. 200, 111598 (2021).